AccueilAccueil  Nos AmisNos Amis  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'Histoire d'Eclat de Lune.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Eclat de Lune

Membre de la Neige


Messages : 14
Date d'inscription : 07/03/2011
Age : 19

Feuille de Guerrier
Sexe: Femelle
Rang : Guerrière
Relations:
MessageSujet: L'Histoire d'Eclat de Lune.   Mar 12 Avr - 19:22

Aleone ?

Tout commence par ma mère. La guerre faisait rage entre les Tribus et une bagarre avait éclater. Une chatte se battait contre un Solitaire qui s'était allié avec une Tribu enemie. Son pelage gris perle, trempé de sang, était remplit de coup de griffe et de morsures. Meme son ventre gros et rond en était recouvert. Elle sa battait telle un tigre quand le Solitaire courru loin du champ de bataille. La chatte courra à ses trousses mais le perdit de vu quand il franchit des buissons. Voulant rebroussé chemin, elle se retourna et remarqua qu'elle se trouvait bien long de sa foret. Elle était dans un endroit qui lui était totalement inconnu. Elle essaya de retrouver des repères mais ne trouva rien. La fatigue commença à l'emporté. Ses blessures saignaient encore. Et pour couronné le tout, le sol était remplit de neige et, si elle s'endormait, elle risquait de mourir de froid.
Soudain, elle entendit des pas. Se remettait sur ses pattes, elles sortit les griffes et ses poils se hérrisèrent. Bientot, un Bipède, une femme, s'approcha d'elle. Trop fatigué pour se débattre, elle se laissa porter par la femme.


Pauvre chatte... Murmura-t-elle en prenant la chatte dans ses bras. T'inquiète pas, je vais te soigner et te réchauffer.

Sur ceux, la femme se dirigea vers un petit chalet un peu plus loin et entra dedans. Elle pris une couverture et l'enroula autour de la chatte et la plaça près du feu. La chatte s'allongea, la couverture sur le dos. Quelque minutes plus tard, la femme revint près de la chatte et commença à soigner ses blessures. La femme décida alors de garder la chatte le temps qu'elle guerrisse.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Une semaine plus tard...

Une naissance au clair de lune

Cette nuit, la chatte gris perle ne dormait pas ; elle allait accoucher. La gentille femme qui l'avait recueillie était à coté d'elle et la carressa pour la rassurer. La chatte poussa un long miaulement plaintif. Cinq minutes après, deux boules de poils était couché près de son ventre. Il y avait un male et une femelle. Mais la mère continua à s'inquièter : la petite femelle n'avait pas encore pousser son premier miaulement, signe qu'elle avait du mal à respirer. Elle la lécha vigoureusement pour stimuler sa respiration. Mais rien y fait.
Alors que la femme s'inquièta, elle regarda par la fenetre et vit une étoile filante. Deux minutes plus tard, la terre trembla. Soudain, on entendu un petit miaulement. La femme se retourna et constata que c'était la petite chatte qui avait poussé se cri. Enfin, elle respirai correctement ! Elle allait vivre ! La chatte en fut soulager et raprocha le chaton vers son ventre pour qu'elle tète.
Pendant ce temps là, la femme se demanda qu'est-ce qui avait provoquer la secousse. Elle sortit un instant dehors et vit de drole de trace un peu plus loin de sa maison. Elle les suivies et bientot, elle se retrouva devant une grosse pierre. Elle sut immédiatement ce que s'était : l'étoile filante qu'elle avait vu passer. La pierre brillait d'un éclat argenté tout comme la lune. Etait-ce une roche lunaire ? Elle décida de ramener la pierre chez elle mais, quand elle arriva devant sa porte d'entrée et qu'elle essaya de l'ouvrir, elle fit tomber la pierre et un morceau s'en détacha. Elle ouvrit donc la porte puis ramassa son fardeau ainsi que le bout manquant. Elle déposa la roche lunaire sur la table et regarda le bout qui s'était décrocher. Elle eu soudain une illumination ! C'était grace au tremblement que l'étoile filante a provoqué en tombant du ciel que la petite chatte avait respiré. Pour la femme et pour la mère, c'était un signe. La femme alla chercher un bout de ficelle et l'accrocha à l'éclat de roc de façon à en faire un collier. Elle referma délicatement le collier autour du cou de la chatte avant de murmurer :


Quand ta fille sera plus grande, j'aimerais que tui mette ce collier pour qu'elle se souviennes de cette nuit.

Malgré que la chatte savait que la Bipède ne la conprendrait pas, elle répondit avant de regarder tendrement sa fille :

Oui, je le ferai.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
2 semaines plus tard....

Aurevoir...

Le jour de se dire aurevoir était arrivé. Maintenant que les petits étaient un peu plus grands, la Bipède avait décidé de les ramener dans la foret ou vivait les Tribus, un peu plus loin de son chalet. Elle les avait enmenés en voiture pour qu'il n'est pas de problème en chemin. Une fois devant la foret, elle déposa la petite famille sur le sol de la foret et les embrassa un à un avant de dire à l'intention de la mère :

N'oublie pas ta promesse. Et surtout, prenez soin de vous.

Sur ceux, la chatte pris un de ses petits dans sa gueule et partit rejoindre sa Tribu pendant que l'autre suivait. La femme resta là jusqu'a ils disparaissent dans les fougères.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le temps passa et passa.... La mère racontait souvent à ses enfants comment ils s'étaient nés. D'ailleurs, en souvenir de celà, la petite chatte avait été nommé Petit Eclat puis Nuage d'Eclat.
Puis, su fut enfin l'heure du baptème de guerrier.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Un autre aurevoir, un baptème et un souvenir...

- Maman, je n'es pas envi de rester ! Protesta un male.
- Mais, tu ne veux donc pas devenir un guerrier comme ton père ?
- Non, je veux aller rejoindre la Bipède qui t'as aidé à nous mettre au monde, ma soeur et moi.
- Mais tu es un chatte de Tribu, pas un chat domestique. De plus, aujourd'hui aura lieu ton baptème de guerrier.
- Justement, maman. Aujourd'hui, je suis adulte. Je peux choisir mes propres choix. Et je ne veux plus de cette vie. Maman, s'il te plait, laisse-moi y aller ! Tu nous a toujours d'écouter notre coeur et le mien me dit de partir là-bas.

A grand regret, la chatte céda.

- C'est vrai. Mais tu as grandit si vite. Je ne veux pas te perdre, tu comprend ?
- Bien sur maman. Mais, je reviendrais souvent te voir, toi et ma soeur.

Alors que la chatte regarda tendrement son fils, un autre chat surgit près d'eux.

- Ben alors ? Qu'est-ce que vous faites ? Ca va etre notre baptème de guerrier, non ? Viens, grand frère !

Voyant la mine triste de son frère et de sa mère, elle s'arreta aussitot.

- Qu'est-ce qui se passe ?
- Ton frère part rejoindre la Bipède qui m'avait recueillit.
- QUOI ?! Et notre Tribu, alors ? Et nous ? Qu'est-ce que tu fait de nous ?
- Je sais que tu es triste mais mon coeur me dit d'y aller.

La future gurrière baissa la tete avant de la relévé.

- Ah... Alors si c'est ton coeur qui le dit, je ne peux te retenir.
- Ne t'inquiète pas, la rassura son frère, je reviendrais vous voir souvent.

Une lueur d'espoir brilla dans les yeux de la jeune chatte. Elle se frotta à son frère avant de déclarer :

- Tu as tout interet ! Que ferais-je sans toi ?

En guise de réponse, il lui lécha l'oreille et fit de meme avec sa mère. Il se précipita vers la sortit avant de déclarer :

- Aurevoir. Je vous aime, sacher-le.

Puis, il disparu dans les buissons.

- Aller, viens. Tu va devenir guerrière. Dit la chatte à sa fille après un instant.

Une fois le baptème finis, tout le monde cria : Eclat de Lune ! Eclat de Lune !
Puis, Jolie Lune, la mère d'Eclat de Lune, l'éloigna de la foule de chats pour lui parler en privé.


Je dois tenir ma promesse. Dit-elle avant d'enlever son collier et de le prendre dans la gueule pour le mettre autour du cou de sa fille. Tu es mainteant assez grande.

Eclat de Lune sourit. Elle devina que c'était sa mère qui avait demandé au chef de l'appeler comme ça en l'honneur de ce collier. Pour toujours, elle le gardera. Elle était si fier de sa famille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

L'Histoire d'Eclat de Lune.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
§.La guerre des Clans.§ :: Partie Flood :: Vos Histoire :: Sioux Univers :: Textes ( Divers )-
Sauter vers: